Vous êtes ici : Accueil > Formation > 3ème > Formation des délégués 3e, Séance 2 : Stratégies de communication
Par : Mme Elie
Publié : 25 novembre 2013
Format PDF Enregistrer au format PDF

Formation des délégués 3e, Séance 2 : Stratégies de communication

Objectifs :
- Savoir distinguer les atouts/inconvénients de la communication écrite et orale
- Connaître la communication non-verbale
- Savoir adopter une stratégie de communication efficace au sein de la classe et lors du conseil de classe

Notions :
- Communication verbale (orale ou écrite) et non-verbale
- Existence du bruit dans le schéma de communication
- Société de l’écrit/ de l’oral, Jack Goody
- The medium is the message, Marshall McLuhan
- "On ne peut pas ne pas communiquer", école de Palo Alto

La séance s’est déroulée en trois parties : tout d’abord un tour d’horizon de la communication, puis une comparaison entre la communication orale et écrite, et enfin une réflexion sur la communication non-verbale.

Partie 1 : Communiquer
Grâce à un exercice de "téléphone humain", les élèves ont pu mettre en évidence le schéma de la communication. Le premier élève doit délivrer un message au dernier, en passant par tous les autres élèves qui reçoivent à tour de rôle le message à l’oral. A la fin de l’exercice, on peut comparer le message d’origine et celui, déformé, qui a été effectivement reçu : ainsi, on met en évidence la notion de bruit.

Schéma_Communication -  PDF - 29.5 ko"
Schéma_Communication

Partie 2 : Communication orale et communication écrite
En prenant en compte la notion de bruit, comment délivrer efficacement un message ? Que ce soit lors d’un conseil de classe ou d’une réunion avec ses camarades, cette question est essentielle. Nous expérimentons alors la communication écrite à travers un exercice.
Les élèves sont séparés en deux groupes, et confrontés au même texte. Le premier groupe doit seulement lire le texte, le deuxième est autorisé à prendre des notes. A la fin de l’activité, on range tout et on demande à chaque groupe ce qu’il a retenu. Le constat est sans appel : prendre des notes permet de mieux retenir les informations. La communication écrite s’avère donc plus efficace que la communication orale pour délivrer un message sans le déformer.

Partie 3 : La communication non-verbale
Un groupe de chercheurs californiens, désignés sous le nom d’ "école de Palo Alto", a mis en évidence que l’"on ne peut pas ne pas communiquer". A partir d’une réflexion sur cette théorie, les élèves mettent en évidence les autres types de communication : la gestuelle, les expressions faciales... Ainsi, on peut définir des attitudes à adopter/bannir durant des situations de communication.

A la fin de la séance, les élèves dressent un bilan et notent l’essentiel à retenir, qui leur sera utile lors des conseils de classe à venir.

Après cette séance de théorie, il ne reste plus qu’à mettre en pratique !